Idrissa Diarra

Né en 1969 en Côte d'Ivoire, Idrissa s’inscrit au Centre Artistique des Métiers de l’Art d’Abengourou, considéré comme le temple des peintres naïfs de Côte d’Ivoire.  En1986, une exposition au Sofitel d’Abidjan l'encouragera à s’affirmer. Dès lors, Il créera des images à partir de ses observations et ses émotions avec un soin méticuleux. Il exposera dans de nombreux pays et notamment au Musée d’art naïf Max Fournier à Paris. Il est décédé le 15 juillet 2015, son oeuvre reste.