top of page

Le Bateleur - l'Âme du Street Art Parisien

Dernière mise à jour : 29 août 2021

Voir les oeuvres Personnage insaisissable, à la fois croyant et anarchiste, rebelle et sans concession, refusant le travail mais capable de passer plusieurs dizaines d’heures à la création d’un pochoir, Le Bateleur a créé son mythe dans le mouvement du Street Art. Il tient son pseudonyme du personnage du Bateleur dans le Tarot divinatoire : homme de la rue, artiste et illusionniste.

 

Naissance d'un révolté


Rêve, Révolu, Révolution

Né dans le quartier de Belleville-Ménilmontant en 1961, Le Bateleur, de son vrai nom Pascal Vaillier, est un enfant de la rue qu’il ne quittera jamais. D’une famille de 4 enfants, privé de sa mère à l’âge de 3 ans, son éducation se fait dans la rue avant d’être récupéré par les services sociaux vers l’âge de 10 ans, institutions dans lesquelles il ne trouve jamais son équilibre et qui nourrissent sa rébellion. Il tient sa revanche dans l’art et l’expression de ses idées, de ses révoltes et de sa haine du système politique en place.

Street Art à Paris

Le street art est un mouvement et mode d’expression artistique qui fait son apparition dans les années 60 aux Etats-Unis. Il nait de la conjonction de mouvements esthétiques et de contextes sociaux. Dans le street art, différents outils ou techniques sont utilisés et celui de Le Bateleur sera le pochoir. Il a commencé par bomber les murs soucieux avant tout de faire passer des messages puis décide de coller ses pochoirs partout dans la rue à la fin des années 80. Comme il ne sait pas très bien dessiner, il travaille presque toujours à partir d’une photo et des fonctionnalités des photocopieurs de l’époque comme l’un de ses amis, Yarps, pochoiriste. Avec Yarps et d’autres artistes dont Davis-Dutreix, il partage ses engagements et son style de vie au sein du collectif La Zen Copyright. Le collectif regroupe des peintres de la rue sans atelier fixe, qui travaillent dans plusieurs ateliers-galeries en investissant en toute illégalité des bâtiments abandonnés, au fur et à mesure des expulsions dont ils sont la cible.


L'Artiste

Le Bateleur est un artiste de la rue dont l’engagement pictural et politique sont indissociables. Il incarne parfaitement l’esprit des années 90, qui voit émerger les squats. Il fait partie de ses artistes puristes qui refusent de se laisser récupérer par les galeries ou les publicistes.


Une voix pour les outsiders

Le Bateleur a une collection de près de 80 modèles de pochoirs où se côtoient des personnages aussi différents que Charlie Chaplin, Albert Einstein, Zapata, le Bouddha, une petite fille, un danseur africain… Tous portent un message poétique qui traduit bien les idées de l’artiste et sa volonté de porter haut la voix des exclus de la société.


Il meurt du Sida en Janvier 1996.




Source: 'Paris pochoirs' de Samantha Longhi et Benoit Maître / Street Art Magazine #4: ‘Le Bateleur, fragments d’une légende’.


287 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page